BannPPE

 

Compte-rendu du CSE ENEDIS DR IDF EST du 25 mars 2021

Créer: jeu 25/03/2021 - 11:16
Auteur: CGT Énergies 77

Déclaration de la délégation CGT :

Exemple :

Un agent en échelon 4 NR 100 verrait la valeur de son NR passée de 45, 61 € à 1,98 € !

« Depuis plusieurs mois, la CGT ainsi que d’autres organisations syndicales se battent, aux côtés des agents, contre le projet Hercule. Différents syndicats de notre fédération communiquent auprès des usagers sur les conséquences néfastes de ce projet qui a terme bouleverserait l’échiquier énergétique français. En effet, le troisième numéro du journal 100% Public est très largement distribués sur tout le territoire national.
Le 25 mars, la nouvelle règlementation RE 2020, s’invite dans les débats du Conseil Supérieur de l’Energie. Cette nouvelle norme, si elle restait en l’état signerait la fin des installations de chauffage au gaz dans les logements neufs et à terme, la mort programmée de la filière gazière.
Dans le respect de la nationalisation de l’électricité et du gaz comme réponse aux besoins énergétiques de tous, nous demandons l’abandon des réformes en cours dans les groupes énergétiques : Hercule chez EDF, plan Clamadieu chez Engie, et PSE chez GazelEnergie ainsi que la renationalisation du secteur. L’annonce des employeurs de diviser le NR par 23 ce qui représenterait 0,1% à minima par niveau d’avancement à savoir qu’actuellement 1 NR représente 2,3% d’augmentation salariale sur la grille. Après avoir consenti à augmenter le SNB de 0,3% en début d’année, et annoncé une hausse des dividendes remontés aux actionnaires, ce qui représenterai plus de 700 millions d’euros reversés pour 2022 : voilà une nouvelle provocation qui risque de mettre le feu aux poudres sur les agences !
En effet, l’annonce des 960 NR à distribuer sur notre DR pour 2021, ne récompense pas la forte mobilisation des agents pendant la crise sanitaire, reconnue par la direction. Cela contribue à amplifier la colère des agents !
De plus, nous sommes en désaccord avec la décision prise par l’employeur, le 9 mars dernier, de fermer le siège de la DR IDF Est, malgré une expertise qui démontre l’absurdité du projet. »

 

  Lire la déclaration