BannPPE

 

LE 10 DECEMBRE, MOBILISATION GENERALE

LE 10 DECEMBRE,
MOBILISATION GENERALE
POUR LA DEFENSE DU SECTEUR DE L’ENERGIE FRANCAIS !

Le 26 novembre, suite à l’appel des fédérations syndicales FNME-CGT, CFE-CGC Énergies, FO Énergie et Mines et FCE-CFDT, le personnel des Industries électriques et gazières s’est fortement mobilisé pour dire NON à la mort annoncée du service public de l’énergie, au démantèlement des entreprises et aux menaces qui pèsent sur les emplois dans les Industries Électriques et Gazières.

La semaine dernière, les fédérations syndicales ont interpellé par écrit, députés et sénateurs afin de les mettre devant leurs responsabilités pleines et entières concernant les conséquences pour le pays et ses citoyen(ne)s, des attaques dont font l’objet les entreprises du secteur de l’Energie français. Il semblerait que certains d’entre eux s’emparent enfin du sujet.
Il serait temps, car les projets de démantèlement des deux énergéticiens français, EDF et ENGIE, reviendraient à jeter en pâture l’intérêt général au profit d’intérêts privés. Les Fédérations syndicales vont intensifier l’information auprès des élus.

Si, à la suite de la mobilisation du 26 novembre, des échanges ont enfin eu lieu entre les Fédérations syndicales et les conseillers du Premier ministre d’une part, et avec le PDG d’EDF d’autre part, ceux-ci n’ont pas rassuré sur la vision du gouvernement d’acter rapidement des « évolutions » du modèle français au sein du secteur de l’énergie.

Les menaces n’ont jamais été aussi importantes et malheureusement, elles sont lourdes de conséquences pour les agents, les emplois, les entreprises des Industries Électriques et Gazières, les usagers et pour le service public de l’énergie.

Face à cette situation catastrophique pour l’intérêt général, il est impératif d’exprimer toutes les oppositions à ces projets de désintégration du secteur de l’énergie français.

Les fédérations syndicales FNME-CGT, CFE-CGC Énergies,
FO Énergie et Mines et FCE-CFDT appellent les agents des IEG
des groupes EDF et ENGIE à une
MOBILISATION GENERALE le 10 décembre.

Les intersyndicales dans les entreprises donneront plus de précisions sur les modalités de grève et d’initiatives d’actions.
Les fédérations syndicales FNME-CGT, CFE-CGC Énergies, FO Énergie et Mines et FCE-CFDT ont prévu une nouvelle réunion, le 11 décembre matin.