BannPPE

 

La CGT déclenche le plan grand froid !!

Avec l’arrivée des températures hivernales et au regard des nouvelles mesures COVID, les conditions de travail des agents se sont dégradées notamment concernant la restauration méridienne.

Les agents de la base de Meaux ont donc, tout naturellement, sollicité le syndicat CGT Energies 77 afin d’échanger sur leurs conditions de restauration.

À la suite de ces échanges, nous avons rencontré les responsables du site, accompagnés des agents (AER, TE, PI, TIR, TIP), de manière à exprimer leur mécontentement et demander des solutions.

Les agents avec le syndicat, ont été force de propositions :

  • Ouvrir les postes sources,
  • rentrer le midi à l’agence,
  • contacter les stations Total, les mairies, pour avoir des salles etc…
  • faire des demandes de réquisition de restaurants comme la gendarmerie,
  • aménager les horaires de la pause méridienne pour éviter la concentration d’agents.

Pourquoi de telles solutions ne sont pas déjà mises en place ?

Quel mépris de la direction envers son personnel, lui qui assure la mission de service public au froid, sous la pluie, sous la neige, jour et nuit.

Hors de question pour les agents et la CGT !

Lors de nos échanges lundi, seules réponses des représentants de la Direction :

  • Le médecin du travail a donné l’autorisation de manger à deux dans les véhicules, FAUX !!! (Affirmation démentie par le Dr PONS)
  • le territoire est trop vaste pour faire rentrer le personnel à l’agence le midi,
  • l’organisation du travail est compliquée à mettre en œuvre,
  • pour le froid, des boites à repas chauffantes (branchées sur le camion) ont été commandées.

LA DIRECTION RÉPOND QU’ELLE NE PEUT RIEN FAIRE DE PLUS !

Où est le respect des agents et leur droit à la dignité avec de telles décisions ?

Un tel mépris est indigne de responsables, eux qui mangent et travaillent au chaud toute la journée.

Nous leur avons proposé de venir manger dans les mêmes conditions que leurs agents et nous les avons questionnés pour savoir s’ils laisseraient leurs proches manger ainsi.

Nous vous laissons imaginer leurs réponses…

Cette problématique ne concernant pas uniquement le site de Meaux, la CGT s’est rendue sur le site de Croissy-Beaubourg dans le but de faire le point avec les agents, qui vivent les mêmes désagréments.

Suite à la mobilisation du matin, une réunion organisée par les responsables du site de Meaux, s’est tenue le soir même en vue de faire des propositions et ainsi désamorcer la situation et un possible droit de retrait !

Les employeurs proposent à présent aux agents :

  • De rentrer le midi pour se restaurer au chaud,
  • s’il y avait impossibilité de rentrer sur le site, les postes sources seront accessibles pour se restaurer, ou bien, un deuxième véhicule sera mis à disposition pour respecter les mesures barrières.

/!\ Ces nouveaux aménagements ne remettent pas en cause les conventions d’aménagement de temps de travail liées à la pandémie.

Les conventions signées restent par conséquent en vigueur.

Le syndicat demande à la direction que ces mesures soient appliquées à tous les sites et pour tous les agents.

Le syndicat CGT Energies 77, a également sollicité le Président de la CMCAS 77, de manière à associer les activités sociales pour mettre à disposition la salle de Marcel Paul sur la commune de BOIS-LE-ROI, et ce, pour répondre à une attente des salariés dans cette période compliquée.

Après une réponse favorable, cette proposition sera remontée aux Directions.

Une belle victoire à mettre sur le compte de la mobilisation des agents !