BannPPE

 

2020 la parenthèse désenchantée…

Des apprentis sorciers pour quelques dollars de plus auront facilité la naissance de ce malin virus, stoppant nos vies ordinaires et renvoyant à notre conscience collective l’injonction de changements profonds.  

Pourtant tout semble vouloir se poursuivre comme avant sans leçon à tirer d’années d’exploitation outrancière de la nature et des hommes.

La raison appelle la recherche d’équilibres environnementaux et la décroissance des inégalités sociales.

Des vœux sonnant comme une utopie hier, comme une extrême urgence aujourd’hui.

Que cette trêve de fin d’année redonne à chacun espoir et énergie pour nos combats pour la paix, la fraternité, la justice, la vie tout simplement.

La section « pensionnées » vous souhaite une année 2021 de liens familiaux et sociaux retrouvés.