Actualités Energies 77

SOLIDARITÉ ? UN MOT VAIN POUR LA CFDT

Comment une organisation syndicale comme la CFDT peut dénigrer un mouvement national engagé par les agents des IEG ?
Peut être le fait de ne pas se sentir associé à leur côté, ne pas trouver sa place reste une réelle question dans le syndicalisme.
La CGT Energies 77 a répondu présente aux sollicitations des agents et n’a, à aucun moment, cautionné les dégradations engendrées sur les différents sites tout comme  notre Fédération Nationale CGT.

Les “bleus” mènent 1 à 0 à la mi-temps

Après 17 jours d’occupation, les agents du piquet de grève de Meaux consultés par la CGT ont suspendu le blocage du site au regard des avancées obtenues. Ces dernières sont consignées dans un protocole d’accord signé par le directeur de la plaque IDF Est et le secrétaire du syndicat CGT Energies 77 sous couvert du Délégué Syndical.


 
Le Syndicat CGT Energies 77 tient à affirmer et réaffirmer qu’un dialogue social et des négociations ne sont possibles que dans un contexte serein sans qu’aucune partie n’utilise des moyens d’intimidations, par le biais de courriers, convocations et assignations au tribunal pour les grévistes et représentants syndicaux.

 
Alors qu’enfin, nous pensions l’employeur d'Enedis prêt à ouvrir des négociations ce lundi, nous apprenons que le Secrétaire Général du Syndicat CGT Energies 77 est convoqué au commissariat de Meaux Mardi matin (comme par hasard) suite à un dépôt de plainte d’Enedis concernant le site de Meaux.


 
Site de Meaux, au 2ème jour de blocage, sur demande du piquet de grève les directions d’ENEDIS et de GrDF ont enfin daigné rencontrer les agents.
 
Une direction d’ENEDIS très condescendante, représentée par Mme Hartmann, qui se tient à distance de ses agents et de la directrice de GrDF, représentée par Mme Mastorchio, qui semble plus à l’écoute des revendications légitimes qui ont été exprimées.


 

Pages